Piscines

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Bon à savoir sur les piscines

Je vidange ma piscine : réglementation en vigueur

Même si cela est rare, si vous devez vidanger votre piscine complètement, vous devez connaître la réglementation en vigueur sur le rejet des eaux usagées.

 

Quand faire la vidange de ma piscine ?

Je dois vidanger ma piscine dans les cas suivants :

  • Si l'eau est en mauvais état après l'hivernage
  • Si je planifie le changement du revêtement de ma piscine ou du liner
  • Quand les parois et le fond du bassin sont victimes du calcaire

 

1. Je suis raccordé au tout-à-l’égout :
Article 22 du décret du 3 juin 1994

Comme le stipule l’article 22 du décret du 3 juin 1994, je dois obtenir une autorisation de rejet auprès du maire de ma commune ou de la Préfecture si je suis raccordé au réseau public.
Considérée comme des eaux usées domestiques, cette dérogation spéciale m’autorise à vider ma piscine dans le réseau public d’égout.

 

2. Je ne suis pas raccordé au tout-à-l’égout

Dans ce cas, trois solutions existent :

  • Je fais appel à un vidangeur professionnel.
  • Je récupère l’eau de la piscine pour l'arrosage de mon jardin : si j’opte pour cette solution, je procède progressivement pour éviter d'inonder mon terrain et/ou celui de mes voisins.
  • Je stocke l’eau dans un puisard permettant de contenir un volume d’eau important.

 

J’économise l’eau de ma piscine


1. Il n’est pas nécessaire de vider la totalité de l’eau de ma piscine tous les ans. Elle peut être conservée si j’assure son entretien régulier, son traitement et une filtration opérationnelle.

2. Je bâche ma piscine en dehors des périodes d’utilisation pour éviter l’évaporation de près de 200 litres d’eau par jour.

 

Puis-je demander un dégrèvement assainissement pour le remplissage de ma piscine ?

Le SIVOM de la Saudrune applique la réglementation nationale en vigueur relative à l’assiette des volumes d’eau soumis à la redevance assainissement.

Même s'il est vrai que certains volumes d'eau potable ne génèrent pas une eau usée pouvant être rejetée dans le réseau d'assainissement (arrosage des jardins, remplissage des piscines, lavages auto, toitures.), aucune disposition légale ne contraint la collectivité à ôter de la facturation de l'assainissement ces volumes.

Liens directs